Du nouveau sur le blog... "Pas pôssible" me direz-vous, et je ne peux que comprendre votre ahurissance devant pareil évènement !!!... Mais tout arrive, nul n'est jamais a l'abri de rien, et n'en déplaise à tous ceux qui croyaient que Le Rô Délire avait rendu son âme au diable (qui de toute façon n'en voulait pas !), c'est par ce frais automne qu'il refait surface, tel un cauchemar vieux de trois Milan...

"Mais ôtez-moi ces tristes mines, l'automne et l'hiver ne feront que passer que Le Rô Délire sera encore sur son pied"

Ce célèbre vers de Charles Boldair nous rappelle combien il fut un temps où le sens des véritables valeurs était à la portée de tous. Un temps où Veauletaire lui-même, candide de son état, scandait à tout vent : Si Le Rô Délire n'existait pas, les Hommes inventeraient Dieu.

Mais laissons là ce temps qui n'est plus et revenons à nos moutons que je les compte la nuit pour m'endormir...

Afin de vous aider à supporter la grisaille à venir, Le Rô Délire se joint à lui-même pour vous offrir, sous forme de souvenir, un brin de délire, un soupçon de rôleil pour passer l'hiver... Cépawti !!!  

 

 

Pas Pôssible

...Ou comment à la 9ème seconde Pat Astrophe fait de l'oeil à la guitare de Francis Torr sous le regard distrait de Grégory Fils !

 

 

Pour terminer, les choses les plus simples étant bien souvent les moins complexes, c'est à ce petit proverbe Austro-Physicien que je laisserais la parole :

"Laissons le temps qui fut pour ce qu'il fut, ouvrons plutôt les bras pour le temps qui sera et sauras faire preuve de joie, en d'autres circonstances, en d'autres immédiats, la même qui jadis (Joplin) faisait vibrer de sa voix le fin mot de la décadence asymétrique de nos visions désappointées de surplus de malice que le siège ne saurait nier de son évidence grise quant à sa façon de dire les choses le plus simplement qui soit." (Tiré de "L'un est aval" de Lautréamont).

 

Moult Délires à Vous ! ^^