03 janvier : à peine remis de ma séparation d'avec 2013 que le téléphone sonne et qu'une voix que je n'avais pas eu la chance d'ouïr depuis fort longtemps, me dit : "Armistice mon frère, c'est Ma' Beuh... Je suis là dans une demi-heure. Coucool, Peace & Lu, je te bizzz le cul !" ...Pas de doute, c'est bien elle ! Marguerite Mouchabeuh, mon Dieu, il me faut une douche !!

(Et pendant le temps supposé que peut durer une douche en ma compagnie, je vous laisse lire ces quelques lignes la concernant) :

 

Marguerite Mouchabeuh, dite Ma' Beuh, est née à Flageolac-les-vents le jour de sa propre naissance après une gestation d'environ 8 mois et 30 jours.

Très tôt, elle se passionne pour la nature et envisage de devenir naturiste, mais ses parents, pas voyeuristes pour deux sous, ne virent pas cela d'un très bon oeil... Elle fut donc envoyée dans une école militaire où le vert des uniformes n'était pas sans lui rappeler celui de son Flageolac natal.

A 18 ans passés de 20 minutes, elle se rebelle et adieu veaux, vaches, cochons ! elle s'en retourne à ses moutons, convaincue que la guerre n'est pas un métier pour elle.

 

P__060A

Ma' Beuh, en mode ninja-rebelle-camouflée !

 

 

Elle se fait connaitre du grand public quelques années plus tard, en co-interprètant Aimeuh les Fleurs, chanson traduite en plus de 98 langues francophones, qui la propulsera au sommet de la Loire.

Submergée par tant de succés, elle se retire dans une ferme où elle élève tranquillement ses 3 vaches, ses 2 chèvres, ses 5 poules, son hippopotame, ses douze cochons-dindes, ses 364 papillons, ses 2877 coccinelles et ses 378 971 fourmis... Sans oublier son galouminou à rayures !

De temps à autre, elle éprouve le besoin de Rôdonder sa festoyance et débarque, comme aujourd'hui, dans une demi-heure...

 

 

FILE0109

Ma' Beuh... qui Rôdonde de festoyance !

 

 

Alors, maintenant que me voilà douché et que vous en savez un peu plus sur elle, je m'en vais la Rôjoindre et en attendant les causes & conséquences de telles Rôtrouvailles, vous laisse euRôvisionner l'album photo qui lui est consacré.

Moult délires à vous braves gens, et à très vite.